Si la news ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
site Galerie La Mosaique

Lettre d'information N°55 - Février 2016

EDITO

C'est reparti pour 2016, avec pour commencer un bel élan de solidarité pour Karine Brailly. L'assemblée générale a validé notre politique et particulièrement les projets 2016.

  • 3 expositions dont les artistes seront invités par la galerie
  • 2 expositions collectives, le salon du petit format en décembre et l'expo "cinquante-50" en mai. Tout le monde peut postuler, pour les peintres seule contrainte le format 50*50 (sous-verre compris s'il y a lieu). Voir le règlement à télécharger ici
  • 3 conférences:
Barceló est sans conteste le plus prolifique et le plus étonnant des peintres espagnols contemporains. Né en 1957 sur l'île de Majorque, il vit entre l'Espagne, Paris et les falaises de Bandiagara, en pays Dogon. Matiériste, sa peinture dévoile un fabuleux bestiaire, fait de grands singes, de poissons, et de chiens. Inspiré par Cézanne et Goya, Barceló réinvente la nature morte et l'aquarelle.
Il a été choisi pour décorer le Palais des Nations à Genève et la chapelle axiale de la cathédrale de Majorque.
    • Le 10/03 à 20h30: Modigliani, l'ange au visage grave.
Une oeuvre comme une galerie de portraits, mélancoliques et sensuels, attentifs et interrogateurs.
En marge de l'exposition au musée d'art moderne de Lille.

    • En décembre (à définir)
  • Et bien sûr, les expositions tout le long de l'année, avec du nouveau... et des retours!
Le coin des amis.
 
L'association Gabriel Fauré propose un spectacle inédit le 18 février à 20h30 salle Palumbo à St Jean: L'histoire du Soldat d'Igor Stravinski. A ne pas manquer!
Tous les renseignements sur leur site: http://www.gabrielfaure.fr/


Pour d'autres d'infos: http://apanet.fr

Le coin des adhérents
Pour ceux, celles qui n'ont pu venir à l'assemblée générale, n'hésitez pas à venir nous soutenir par votre présence le long de l'année... et par votre adhésion à l'association!



Expos à venir

Exposition Pascal Petit & Daniel Lhermusier  du 4 au 17 février 2016

Vernissage le vendredi 5/02/2016 à partir de 18h30


photo Pascal Petit

Né en 1968 en Gironde, une enfance heureuse partagée entre les cultures française et espagnole, il découvre la peinture à l'âge de 25 ans.
Après une période riche en découverte, haute en couleur où les jaunes, rouges, ocres sont omniprésents, sa peinture a évolué progressivement au fil des rencontres et des voyages. 
La rue, les graffitis, les vieilles affiches lacérées, sont des sources d'inspirations  permanentes.
Très rapidement il s'est improvisé "arracheur d'affiches "et incorpore ces morceaux d'affiches dans des compositions colorées où l'on retrouve des graffitis, du texte, des dessins et des pochoirs.

Son travail ne concerne pas seulement la toile, mais également des volumes tels que des chaussures, des meubles chinés aux puces, des animaux en résine et des objets usuels détournés.

Site web: http://www.pascalpetit.odexpo.com/

photo Daniel Lhermusier

Après une vie professionnelle consacrée au métal, Daniel Lhermusier ne pouvait se résoudre à abandonner son "matériaux" de prédilection.
Alors il recycle de façon poétique ou humoristique.
Sous ses mains, le métal se réchauffe, se fond, se tord, se polit.
Les vieux outils retrouvent une deuxième vie pour donner naissance à de surprenants animaux ou personnages.
Sa règle de conduite: Déformer le moins possible l'outil et puis, polir, polir, polir jusqu'à l'obtention de cette "luisance" qui donne à ses créations un caractère bien particulier.



Exposition Michel Castandet, Georges Dupuy & Clo Cammartin du 18 février au 2 mars 2016

Vernissage le vendredi 19/02 à partir de 18h30

photo Michel Castandet

Autodidacte, Michel Castandet peint depuis une trentaine d’années avec des périodes plus ou moins productives.
Après avoir pratiqué divers pigments, aquarelle, gouache, acrylique et il utilise maintenant  l’huile avec laquelle il réalise tous ses tableaux. Entre pinceaux et couteaux, il a fait le choix de ces derniers. Leur utilisation correspond mieux à ses besoins d’expression. 
Etaler, modeler, sculpter, écraser, superposer, empâter est un vrai plaisir. Cette technique lui permet de réaliser rapidement une œuvre et de ne pas trop se soucier du détail.
Il ne veut pas représenter la réalité mais la suggérer. Ses couleurs sont parfois un peu violentes mais,  la couleur c’est la vie.

"Il y a en somme en peinture plus à chercher la suggestion que la description. " Paul GAUGUIN

photo Georges Dupuy

Georges Dupuy est un peintre du Sud de la France, côté méditerranéen. Son œuvre est essentiellement basée sur la figuration. Cependant, pour se détacher des images traditionnelles réalistes, l'artiste tente de s'approprier le sujet (paysages, natures mortes...) en privilégiant les grands espaces colorés simplifiés à l'extrême, de grands aplats généralement de couleurs chaudes sans tenir compte des couleurs de la réalité.   
Cette épuration, simplification de l'espace, construit sur des verticales et horizontales se retrouve renforcée par des lignes constructives sous-jacentes, visibles ou invisibles qui permettent au regard du lecteur de pénétrer dans l'univers serein et calculé de l'œuvre de Georges Dupuy. Une invitation contemporaine au voyage.

photo Clo Cammartin

Et ses raku...
Depuis 40 ans, des études d’histoire de l’art, une formation d’arts plastique à la Sorbonne ont tracé sa voie pour peindre joyeusement à l’huile, au Pastel, à l’acrylique, à l’aquarelle, et marquer ainsi les étapes de ses voyages lointains.
Finalement c’est du Marbre, de la pierre, de la terre que naissent l’esprit et la méditation : ses mains recréent un monde d’espace, de liberté, d’ailleurs, et des nobles matières jaillissent les rêves.
Très vite après plusieurs techniques elle a travaillé avec des maitres de tous les horizons (surtout d’Asie) et découvert le Raku qui apparait en Corée, puis au Japon dès le moyen âge. Au début la cuisson est destinée aux poteries pour la cérémonie du thé : 
les 4 éléments de la terre (Eau, Air, Feu, Terre) participent à l’élaboration. Ceci ajoute à ces objets usuels une aura mystique : il est impossible de tout maitriser et d’étranges et magiques transformations (craquelures des émaux, enfumage, déformation) apparaissent aux yeux de leur créateur, une joie ineffable.

Mais il lui manquait une dimension supplémentaire lui permettant de relier entre elles les techniques de peinture et de sculpture : de là est né de son imagination, l’ensemble de ses ‘’tableaux-sculptures’’.
                        


Expos Passées

affiche

affiche

affiche


©gp2016 Rankart
dalbe
Envoyez un mail pour ne plus recevoir la news