Si la news ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
site Galerie La Mosaique

Lettre d'information N°50 - Septembre 2015

EDITO

Nous nous sommes quittés en juin avec l'exposition de l'atelier d'aquarelle de Mme Solano. Mme Solano est décédée cet été, vaincue par la maladie. A sa famille, ses proches nous présentons nos sincères condoléances.

Reprise: Septembre de l'aquarelle à la galerie avec 3 artistes locaux très talentueux. Les passionné-es du genre seront certainement comblé-es!

Reprise 2: C'est la 50ieme "newletter", la 1ère date de septembre 2010, un brin émouvante. A relire. L'équipe de la galerie est toujours là, fidèle au poste, tout en se renouvelant petit à petit.

Rerise 3: La fin de l'année, c'est le retour du Salon du Petit Format, le 5ieme, qui aura lieu du 10 au 30 décembre 2015. On ne change pas une formule qui marche, donc le règlement est quasi identique aux précédents et à télécharger ici. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant et jusqu'au 4 novembre. Nous avons eu plus de 500 visiteurs l'an passé et nous espérons faire encore mieux en améliorant toujours la "COM"!


Pour d'autres d'infos: http://apanet.fr

Le coin des adhérents
Merci à tous ceux qui ont renouvelé leur adhésion!
 



Expos à venir

Exposition Cathie Viale, Marie-Claude Galera-Giron & Nicole Escriva du 4 au 16 septembre 2015

Vernissage le 7/09 à partir de 18h30.

photo Cathie Viale

"C’est auprès de mon père et mon grand-père, “marchands de couleurs”, au coeur de Toulouse, que petite, naîtra mon intérêt pour le dessin et la couleur !
Mon medium est la peinture à l’eau, j’aime colorier mes dessins, comme mes rêves, fidèle à mon univers... libre de traiter le sujet en vue, réel ou imaginé.

Tout en accordant une importance particulière au dessin pour la composition de mes travaux, je suis mon instinct et mon imagination.
Ma démarche créatrice est d’utiliser l’aquarelle en toute liberté, tout simplement, comme un coloriage élégant, apaisant, amusant  et personnel.
J’ai ouvert ma première boite d’aquarelle  voici 20 ans, et j’ai retrouvé celle de mon enfance avec un indicible bonheur.
Aujourd’hui, tout est Presque pareil … la couleur, la feuille de papier blanc, l’inimitable  petit clapotis du pinceau dans l’eau, et dans le silence du faire, je retrouve mon univers arc-en-ciel"

Site web: http://www.aquarelle-cathieviale.com/

photo Marie-Claude Galera-Giron

issue d’une famille d’artiste elle est d’origine auvergnate, mais c’est à Toulouse, sa ville d’adoption, qu’elle va parfaire sa formation et sa technique au sein de divers ateliers toulousains qu’elle fréquente assidument.

Son registre est une abstraction très gestuelle où l’énergie est tempérée par de grandes volutes qui jouent sur un nombre réduit de couleurs, mais s’entrecroisent jusqu’à composer un message dense et très visuel, une chorégraphie propice à stimuler l’imaginaire et à le recomposer à chaque fois. Labyrinthe, grillage, barrière, circuit, on peut suivre le trait dans la finesse, sa virtuosité voire sa fulgurance, ou bien ses plages où il s’évase en méandres laiteux. Ici ou là, quelques grappes imperceptibles de métal viennent apposer un relief ou insérer une brillance. Dans cet écheveau luxuriant, le support métallique apporte des respirations, des espaces où l’œil peut se poser et se reposer.
Cette artiste est l’invitée de divers Salons où son travail rencontre un franc succès auprès des visiteurs.

Site web: http://www.artmajeur.com/mcgaleragiron

photo Nicole Escriva

"Longtemps peindre a été ma première passion. Je me suis immergée dans la couleur essayant d’échapper à toute influence, à la recherche de ma propre expression.
Heureux hasard, la personne qu’inconsciemment j’attendais a croisé mon chemin. Elle m’a communiqué son amour de la terre, m’a révélé ses secrets, appris à l’appréhender sans la contraindre et à respecter ses limites.
Désormais ne me quitte plus le besoin de la toucher, la malaxer, la creuser, l’étirer, jusqu’à ce que mes mains racontent enfin l’histoire enfouie en moi.
Longtemps mes sculptures furent figuratives mais le désir de styliser s’est imposé ; et je m’aventure avec enthousiasme vers de nouveaux horizons à explorer.
Le chemin est ardu mais qu’importe tant qu’il reste passionnant."


Exposition Jean-Claude Coustilières, Henri Tranier & Yves Frapech  du 17 septembre au 7 octobre 2015

Vernissage le vendredi 18/09 à partir de 18h30

photo Jean-Claude Coustilières


Peintre aquarelliste de St-Jean, Jean-Claude Coustilières s’est formé d’abord à l’école des Beaux-Arts de Toulouse.
A travers son métier, il s’est toute sa vie consacré à l’Architecture. Sa passion pour l’aquarelle lui vient de sa rencontre avec les peintres aquarellistes des ports bretons.
Il découvre à travers eux cette technique si difficile, si exigeante, qui demande une prise de risques toujours renouvelée, tel « un funambule ». « Mais quel plaisir, dit-il, d’arriver à capter le travail des pigments dans l’eau, de traduire une émotion, une lumière, une transparence ».
Inscrit en 1992 à l’association Camaïeu de Montberon, il s’initie et se perfectionne au contact de maîtres en la matière : Jean-Louis Ponferrada et Riton Cazenave.
Il trouve une source d’inspiration dans les paysages du Maroc où il découvre la magie de la lumière.
Il nous offre une grande variété de paysages, de scènes de rue, des personnages croqués dans leur mouvement ou leur marche, avec une grande maîtrise du dessin et de la perspective.
Ses couleurs, notamment ses bleus, gardent cette légèreté et cette transparence propres à cette technique et traduisent une lumière à la fois éclatante et douce, subtile dans ses multiples nuances.

photo Henri Tranier


Très tôt, Henri Tranier affiche son goût pour le dessin et la couleur, disposition qui va s’affirmer au fil du temps…
De livres en expériences, il laisse sa passion envahir sa vie, s’essayant tour à tour à diverses techniques telles que la peinture, le pastel, les encres et aquarelles.
Ayant acquis son propre style, il consacre aujourd’hui beaucoup de temps à l’aquarelle et se réalise dans des compositions originales et novatrices.
Son univers est le notre, peuplé d’objets vieillis qui, pris dans leur quotidien, n’ont d’autre ambition que de donner de l’émotion et du rêve.


photo Yves Frapech


Vit et travaille à Mons 31280.
Artiste autodidacte il poursuit sa longue exploration du monde et du monde des arts en particulier, ses sculptures sont la synthèse de ses multiples réflexions et savoir-faire.
La série « jean de la lune » est un travail sur le mouvement et la posture, exprimant en sculpture la recherche du trait le plus épuré, unique, saisissant l'être fondamental,  « une extraction figurative » aboutissement d'une réflexion, inspirée par l'école de Palo-Alto, la calligraphie, et associée à une  recherche archétypale. Une tentative d'exprimer le maximum avec le minimum de façon que le regard porté  sur la sculpture ne soit pas perturbé par des interprétations sur le détail et l'expression.
La série « √x » (racine de...) des racines de chablis  et/ou d'arbres morts dépouillées de l'aubier, sa chair tendre, laissant apparaitre le cœur (son squelette) enchâssé dans du métal est une recherche complémentaire de la série « jean de la lune ».
Racines, elles plongent au cœur de notre planète pour en extraire la substantifique moelle et  portent en elles toute son histoire, des espèces disparues à celles qui vont disparaitre/apparaître, de ses archaïsmes profonds à ses  futurs proche ou lointain, l'alchimie de la décomposition et de la création/transformation.
Le métal est là comme une allégorie de la modélisation mathématique du monde, création de l'homme et fondement de civilisation mais aussi vecteur de sa propre destruction, résolument tourné vers le futur et indissociable de son passé, omniprésent mais souvent peu visible dans sa nature fondatrice.
Dans leur posture inversée, elles prennent racine dans le cosmos et interpellent la communauté des vivants à la définition d'un nouveau paradigme respectueux de l'harmonie du biotope et ouvrant la voie d'un nouvel imaginaire cosmologique.

Site web: http://galerie-galery.fr/

Expos Passées

affiche

affiche

affiche


©gp2015 Rankart
dalbe
Envoyez un mail pour ne plus recevoir la news