Si la news ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
site Galerie La Mosaique

Lettre d'information N°46 - Mars 2015

EDITO


Vernissage: On peut trouver une définition complète et érudite sur wikipédia, pour notre galerie, c'est un moment de convivialité qui permet de présenter, de valoriser les artistes auprès d'un public souvent nombreux, réceptif et parfois festif.
Que d'aucun surgisse, sans s'être annoncé, d'une grande métropôle pour s'en faire une tribune politique n'est pas dans l'esprit de ce que nous faisons.

Communication: Faire savoir ce que nous organisons, diffuser l'information, toucher les bonnes personnes, toucher un public de masse, c'est un sujet essentiel pour que notre galerie continue à progresser et que les artistes y trouvent leur compte. Nous y consacrons notre énergie et une bonne part de notre "petit" budget. Cela reste insuffisant, même s'il y a quelques belles réussites. Les idées et les compétences sont les bienvenues.

Conférence:
Jeudi 2 avril à 20h30 "Camille Claudel" par Genevieve Furnémont à la salle de l'Age d'Or à St Jean

Vide-atelier d'artistes : Dimanche 10 mai. Les modalités vont suivre.

Salons:
Castelmauroux du 10 au 18 mars
Montberon du 12 au 19 mars
Cugnaux, salon Artempo du 22 au 29 mars


Pour d'autres d'infos: http://apanet.fr

Le coin des adhérents

L'association APANET qui gère la Galerie La Mosaïque a besoin de soutiens. Il est possible d'adhérer sans être un artiste et/ou sans exposer l'année en cours. Nous disons un grand merci à ceux et celles qui font cette démarche.



Expos à venir


Exposition de Medeya Lemdiya, Jacqueline Falcou-Kessas et Fanny Pallaro du 5 au 18 mars 2015

Vernissage le vendredi 6 mars à partir de 18h30.
Permanence des artistes le samedi 7 mars de 16h à 18h.

photo Medeya Lemdiya

Il est courant qu'un artiste se cantonne dans certains sujets, Marlène BERTRAND, Medeya Lemdiya de son nom d'artiste, est aussi libre que son art ! Elle vous propose aussi facilement de très beaux nus classiques aux courbes généreuses, des portraits en noir & blanc ou aux couleurs chatoyantes et souvent joyeuses. Puis d'un coup, elle vous emmène là où elle le souhaitait...dans son univers presque fantastique!
Pourtant, si sa peinture est une oeuvre sans prétention, la première impression qu'elle nous laisse est un enchantement de couleurs et un dynamisme évoquant sa maîtrise et son humanité.

Site web : http://www.medey-art.com/


photo
Jacqueline Falcou-Kessas



Fascinée depuis toujours par l’Art et plus particulièrement par la peinture, Jacqueline Falcou Kessas (JFK) vie et travaille à Toulouse. Elle intègre des cours aux Beaux-Arts de Toulouse après une carrière dans le médical.
Motivée par ses maîtres, JFK participe à des concours d’Arts et obtient ses premiers prix et médailles en 1999 pour la création et la réalisation artistique de ses tableaux.
L’approche du Cubisme s’est faite d’une manière insensible, par un graphisme contemporain, sans en constituer l’élément principal de sa peinture. Il l’a initié à la rigueur et à la force du trait.
Sa créativité artistique, se concentre depuis quelques années, à décliner les influences du Cubisme Analytique et Synthétique de BRAQUE et de PICASSO accompagné, de la chromatique de MATISSE.
Les couleurs vives des peintures qu’elle utilise, le vert, le rose, le jaune citron et le bleu juxtaposées, contrastent avec la sagesse de ces aplats réguliers, aux couleurs pures et sans ombres, cernés par une ligne continue.

Site web : http://www.tableaux-jfk.com/


photo
Fanny Pallaro

"Aux visages peints ont succédé les visages sculptés... J’ai tout d’abord exploré la peinture (l’aquarelle dans la nature, l’huile dans l’atelier), et la sculpture est arrivée sans crier gare, jusqu’à devenir mon principal moyen d’expression.
Mon travail se développe à partir d’une fascination pour le mystère du visage,et plus largement, pour le mystère du vivant. Les matériaux que j’utilise sont le grès, la porcelaine, le bronze.
En 2013, j’ai commencé un travail de sculpture autour de l’enfance, du groupe et de nos origines : “Tribu”. Pour ce travail, j’ai utilisé un grès noir qui est cuit à 1300 degrés. J’ai travaillé sans modèle avec comme intention de faire apparaître de jeunes humains au plus proche du réel. Leur corps cependant n’est pas entier, il s’arrête soit au niveau des épaules, soit au niveau du nombril. Ce sont des êtres qui portent en eux leur devenir. La présentation en apesanteur sur des tiges métalliques renforce cette impression. "

Site web : 
http://fanny.pallaro.free.fr




Exposition Dominique Charriere, Anne Calvi & Frédéric Pélissier du 19 mars au 1er avril 2015


Vernissage le vendredi 20 mars à partir de 18h30

photo Dominique Charriere

Sur le thème du jazz qui lui est cher, l'artiste peintre Dominique Charrière expose un florilège de ses aquarelles. Professionnelle depuis vingt ans, elle donne aussi des cours régulièrement dans les universités populaires et autres associations culturelles et artistiques. Bien qu'elle ait surtout appris en peignant, Dominique a fréquenté, pendant six ans, un atelier de dessin académique à Toulouse, complété par deux années aux Beaux-Arts. «Outre les prédispositions et le plaisir que l'on peut éprouver à peindre, l'aquarelle demande une capacité de travail importante» dit-elle.
Site web: http://www.pressbook.com/dominique-charriere


photo Anne Calvi

Pour Calvi, la peinture, c’est avant tout de la couleur, des teintes qui claquent et qui vibrent, la chaleur des rouges, l’éclat des jaunes, la douceur des bleus, et les verts si difficiles à accorder.
C’est aussi ne pas se contenter des couleurs sorties directement des tubes, mais faire des mélanges, s’approprier des teintes, rechercher une palette de couleurs qui éclaire l’ensemble.
L’acrylique permet de jouer avec les collages, les épaisseurs grâce aux différents mortiers, de changer de texture en collant toutes sortes de tissus ou matériaux, de varier les transparences avec les pigments… et la peinture devient ludique.

Site web :http://anne.calvi.over-blog.net


photo Frédéric Pelissier

"L'être humain ! c'est l'animal qui a traversé les âges et survécu aux cataclysmes, c'est l'animal qui cultive "l'identité". Le corps humain actuel est le symptôme de nos peurs de toujours : La maladie, la mort, la souffrance, la vieillesse, la solitude... Notre corps humain est ce miraculeux mécanisme perfectionné, fruit de l'évolution qui crée les flux que sont la pensée et l'émotion. Notre corps nous parle de l'être humain que nous sommes à ce jour devenu, il porte la trace de nos actes et de nos pensées actuels et passés.
Être une personne, avoir une identité, passe en premier lieu par le genre, masculin ou féminin. Mais qui dit genre dit bon ou mauvais genre... n'y aurait-il pas une infinité de genres ?
Identité et apparence sont subtilement liées. Tous soumis aux apparences, à son diktat, que reste-t-il de l'identité?
Je suis le bout de l'évolution et mon corps ce merveilleux écrin, la porte en lui. Grâce à mes yeux, Je suis aussi l'univers qui se contemple et le réalise."

Site web : http://fredericpelissier.wifeo.com/




Expos Passées

affiche

affiche

affiche


©gp2015 Rankart
dalbe
Envoyez un mail pour ne plus recevoir la news