Si la news ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
site Galerie La Mosaique

Lettre d'information N°42 - Novembre 2014

EDITO


Nous vivons un trimestre d'expositions d'une qualité rare qui sera ponctué  par l'habituel (presqu'une institution!) Salon du Petit Format à partir du 4/12.

Toujours beaucoup de candidats... la sélection sera donnée cette semaine.

Nous proposons également une conférence le mardi 9 décembre à 20h30 (salle de l'Age d'Or à St Jean) qui sera suivi d'une visite nocturne du Salon du Petit Format.

Conférence 9/12/2014: Nikki de St Phalle par Marie-Pierre Brunner


Pour d'autres d'infos: http://apanet.fr

Le coin des adhérents

La date à retenir: Assemblée Générale de l'association le 26/01/2015.



Expos à venir


Exposition d'Elisabeth Davy-Bouttier et Hélène Bruneau du 30 octobre au 12 novembre

Permanence des artistes le samedi 8 novembre de 15h à 18h

photo Elisabeth DAVY-BOUTTIER


"En peinture, comme en toute autre forme de création, les artistes donnent vie à la façon qu’ils ont de comprendre le monde et de l’affronter. Telles des voies de communication, ils nous transmettent les chemins de leur vie.
Chercher le bonheur est un choix qui parfois n’est pas si simple, l’émerveillement du quotidien est souvent terni par une routine de plus en plus marquée par la hâte. Cependant, subsiste encore des peintres qui reprennent l’essence du naïf  et qui, en faisant de leurs pinceaux des symboles de la dignité humaine, se proposent de toucher le public et de l’émouvoir par la contemplation sereine et simple de représentations de cette dignité.

C’est le cas de la française Elizabeth Davy-Bouttier, qui se laisse envahir par le souvenir et la mélancolie qui  réveillent la mémoire de souvenirs d’enfance, de paysages contemplés dans la prime jeunesse tout aussi bien que de rêves contemporains de paix et de liberté."

Texte de Sara del Pozo Coll, El Punto de las Artes, Madrid

Site web : http://www.davy-bouttier.com


photo Hélène BRUNEAU

"Hélène Bruneau nous présente une ambiance douce reliée à l’enfance et empreinte de formes rondes si chères à la féminité.
Ici : chats, hippocampes, éléphants, oiseaux vivent en communauté en font bon ménage avec les amoureux, la danseuse et l’homme viril.
Hélène Bruneau a l’art de faire cohabiter tout ce petit monde avec l’humour et la virginité de l’enfance. Il est bien rare de voir chats et souris dans une si belle complicité !
Le jeu et l’évasion viennent spontanément « et si on jouait au chat et à la souris ? », « et si on était des amoureux ? », « et si on décidait de voir plein d’éléphants roses ? ».

En témoignent également les noms donnés aux œuvres animales : tit’éléphant, chachou zen, gigi, chat perché, trois p’tits chats, mais aussi la tendresse évoquées par les pièces symbioses et sensualité.

Même la matière est douce et glisse délicieusement sous les doigts : résine pure ou composite, agrémentée de patine graphitée ou de pigments incorporés dans la masse, laissant parfois apparaître quelques marbrures.

Des lignes très épurées caractérisent l’œuvre. Intimité, élégance et innocence.
Précision et finitions parfaites nous ramènent à la réalité d’une artiste véritable, aux créations pensées et construites avec méthode."

Texte de Anita Decaesteker(Galerie Marianne, Argelès-sur-Mer octobre 2013.)
 
Site web : http://www.hbscr.com



Exposition de Michel Petit, Thierry Brignac et Elisabeth Durandin
Vernissage le vendredi 14 novembre à 18h30

Permanence des artistes les samedis après-midi de 15h à 18h

photo Michel PETIT

"Artiste atypique au style prononcé qui sublime ses sujets par sa technique singulière.
Nourri par les univers chaotiques délabrés, il transpose par son goût certain du dessin, ses émotions avec personnalité. La mise en page est riche d’une composition toujours très rigoureuse et met en situation de manière brillante et réaliste ses «vieilles carcasses ». Des œuvres à l’ambiance complexe, très bien composées et riches de détails qui nous invitent à la curiosité.

L’artiste met avec intelligence certains de ces éléments en évidence par la couleur, pour conférer à ses réalisations, le volume et l’équilibre nécessaires. La rouille, le blanc et le noir sont omniprésents et apportent toute la légèreté suffisante à ces compositions. Un travail et un style proches de l’hyperréalisme, impressionnants de vérité et de dextérité. La maitrise de la technique s’impose.

Des œuvres dont la qualité de leurs expressions mérite qu'on s'y attarde."

Fédération Nationale de la Culture Française

Site web : http://michelpetit31.e-monsite.com/

photo Thierry BRIGNAC

A y regarder de près, le bois a souvent de la gueule… Mais il n’en a jamais autant que lorsqu’un artiste comme Brignac le fait parler ! Art singulier, esthétique du coup d’œil, collage, montage, peinture, bas-relief ou marqueterie…autant d’étiquettes que l’on pourrait facilement apposer aux tableaux de l’artiste sans pour autant parvenir à refléter leur douce originalité.

L’harmonie qui se dégage des tableaux repose sans doute dans l’équilibre des compositions et bon nombre d’entre eux suscitent un sentiment de sérénité à qui se laisse aller sans trop intellectualiser. Les tableaux de Brignac, épurés mais bavards, parlent autant de l’artiste que de nous-mêmes. Il y a quelque chose de brut, de primitif dans ce qu’ils viennent toucher de notre sensibilité, quelque chose qui nous rappelle que nous faisons tous partie d’un même Tout. Car ce qui domine dans ces oeuvres, c’est la Nature. Elle est là, charnelle et odorante, dans chacun de ces morceaux de bois et invite à se ressourcer.
 
Site web : http://cabanenbois.over-blog.com/article-brignac-a-decouvrir-41563622.html




photo Elisabeth DURANDIN

«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme», cette phrase célèbre de Lavoisier, Elisabeth Durandin l'applique depuis quelques années dans son travail de plasticienne. Elle utilise et redonne vie à des supports en papiers (journaux, revues…) organisés sur des structures métalliques. Les thèmes choisis, essentiellement figuratifs, tournent autour de personnages de tous les jours, agrandis, voire déformés, au gré de son imagination.
Depuis quelques années mon travail est centré sur la mise en forme, la mise en mouvement du papier, et mes sculptures évoluent au fil des ans, de mes humeurs, mes exigences… Une sculpture permet la naissance d'une autre… cela semble sans fin, des masques, aux totems, aux femmes longilignes jusqu'à celles d'aujourd'hui qui évoquent la rencontre, des confidences, l'envol, l'élan…"

Site web : http://www.france-art.com/artistes/sculpture/DURANDIN_elisabeth/index.php


Expos Passées

affiche

affiche

affiche


©gp2014 Rankart
dalbe
Envoyez un mail pour ne plus recevoir la news